[Lireing] ➷ Services spéciaux Algérie 1955-1957 : Mon témoignage sur la torture Par Paul AUSSARESSES – Prestigelakesidehabitat.info

Services spéciaux Algérie 1955-1957 : Mon témoignage sur la torture Sous Couvert De Devoir D Tat, Le G N Ral Aussaresses A Tortur Impun Ment Envoy Par L Tat Fran Ais En 1955 Philippeville, En Alg Rie, En Tant Qu Officier Des Renseignements, Il Est Vite Mis Dans Le Bain Des Traditions Locales Par Ses Coll Gues Militaires Et Policiers Tu Verras Bien Ce Qui Est Le Plus Dur Torturer Un Terroriste Pr Sum Ou Expliquer Aux Parents Des Victimes Qu Il Vaut Mieux Laisser Tuer Des Dizaines D Innocents Plut T Que De Faire Souffrir Un Seul Coupable Argument Simpliste Qui R Duit N Ant Toutes Les Inhibitions D Aussaresses J En Conclus Que Personne N Aurait Jamais Le Droit De Nous Juger Et Que, M Me Si Mes Fonctions M Amenaient Faire Des Choses Tr S D Sagr Ables, Je Ne Devrais Jamais Avoir De Regrets Le Ton Est Donn Et C Est Pr Cis Ment Ce Ton Presque Cynique, Tout Simplement Narratif, Avec Force D Tails, Qui Rend P Nible La Lecture De Cet Ouvrage Certes, Aussaresses Livre L Un T Moignage Qui L Ve Un Peu Plus Le Voile Qui Masque La Guerre D Alg Rie Quitte Subir L Opprobre De Ses Coll Gues Militaires Qui Voient Dans Cet Ouvrage Une Atteinte L Honneur Du Secret Militaire Certes, Il Pousse La France Ouvrir Un Dossier Que Certains Auraient Pr F R Oublier Mais, Tait Il N Cessaire Pour Autant De Faire L Apologie De La Torture Philippeville Comme Alger, La Villa Des Tournelles Et De Lire Les Jours De Grande Affluence, On M Envoyait Syst Matiquement Ceux Que Les R Giments, Submerg S, N Avaient Pas Le Temps D Interroger La Torture Tait Syst Matiquement Utilis E Si Le Prisonnier Refusait De Parler, Ce Qui Tait Tr S Souvent Le Cas Et Ensuite La Plupart Du Temps, Mes Hommes Partaient Une Vingtaine De Kilom Tres D Alger Dans Les Maquis Lointains Et Les Suspects Taient Abattus D Une Rafale De Mitraillette, Puis Enterr S L Homme Des Services Sp Ciaux De La Bataille D Alger A Une Bonne M Moire Il Tenait Un Journal De Bord La Fin De Chaque Nuit, Je Relatais Les V Nements Sur La Page D Un Carnet Top SecretL Original Revenait Massu, Et Il Y Avait Trois Copies, Une Pour Le Ministre R Sident Robert Lacoste, Une Pour Le G N Ral Salan, La Troisi Me Pour Les Archives Cela S Appelle Services Sp Ciaux Alg Rie 1955 1957 Nathalie RobertLa Bataille D Alger En 1957, Vue Et V Cue Par L Un De Ses Principaux Acteurs, Qui Rompt Le Silence Et Dit La V Rit Ses R V Lations Sur La Torture Et Les Ex Cutions Sommaires Relance Un D Bat Douloureux Sur La Guerre D Alg Rie.De 1955 1957, La R Publique Fran Aise A D P Ch En Alg Rie L Un De Ses Meilleurs Agents Secrets, Paul Aussaresses M Me Si Son Nom Tait Encore Inconnu Du Grand Public, Dans Les Cercles Tr S Ferm S Des Services Sp Ciaux, Cet Ancien Parachutiste De La France Libre, Baroudeur De La Guerre D Indochine Et Fondateur Du 11e Choc Le Bras Arm Du SDECE Tait D J Consid R Comme Une L Gende Vivante Mais Ce H Ros De Roman Allait Tre Entra N En Alg Rie, Sans L Avoir Aucunement Cherch , Dans Une Mission Qui Allait S Av Rer La Plus Difficile De Toutes L Objectif Lutter Contre Le Terrorisme Rig En Syst Me Par Le FLN Paul Aussaresses Avait Fait Le V U De Silence Qui S Impose Aux Hommes De L Ombre Et Ses Secrets Auraient Pu Dispara Tre Avec Lui Ce Qu Il A Fait En Alg Rie, Peu De Gens Le Savaient Pourtant, Il A D Cid De Raconter Avec Une Franchise Impressionnante, Sans Tenir Compte De L Air Du Temps, Comment Il A Accompli Sa Mission Au Cours De Deux Pisodes D Cisifs Dont Il Fut, Dans L Ombre, L Un Des Acteurs Essentiels L Affaire De Philippeville En 1955 Et La Bataille D Alger En 1957 Sans Fausse Honte Et Sans Complaisance, Paul Aussaresses Ose Dire Une V Rit Souvent Difficile, Parle De La Torture Et Des Ex Cutions Sommaires Un T Moignage Capital, Des R V Lations Et Des Confirmations Pour Mieux Comprendre Les Probl Mes Qui Se Posent Une Arm E Quand L Etat Lui Donne Pour Mission De Combattre Par Tous Les Moyens Une R Bellion Qui Va De La Terreur Pour Contraindre La Population La Soutenir Et Provoquer Une R Pression Qui Sensibilisera L Opinion Internationale.


About the Author: Paul AUSSARESSES

En tant qu’auteur connu, certains de ses livres fascinent les lecteurs, comme dans le livre Services spéciaux Algérie 1955-1957 : Mon témoignage sur la torture , qui est l’un des lecteurs les plus recherchés Paul AUSSARESSES auteurs dans le monde.



8 thoughts on “Services spéciaux Algérie 1955-1957 : Mon témoignage sur la torture

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *