!!> PDF / Epub ★ TEMOINS DE JEHOVAH. Les victimes parlent ✓ Auteur Charline Delporte – Prestigelakesidehabitat.info

TEMOINS DE JEHOVAH. Les victimes parlent Un Jour, Deux Personnes Endimanch Es Se Pr Sent Rent Notre Porte T Moins De J Hovah, Elles Nous Propos Rent Apr S Une Longue Conversation De Commencer L Tude De La Bible, Puis D Tudier Les Deux P Riodiques, La Tour De Garde Et R Veillez Vous Qui N A Pas T Sollicit Un Jour Ou L Autre Par Ces Missionnaires Convaincus De Vous Apporter La Cl Du Paradis Terrestre Et Pourtant Les ADFI Association De D Fense De La Famille Et De L Individu Dialoguent Chaque Jour Avec Des Adeptes Gagn S Par Le Doute, Des Personnes Dont Un Membre De La Famille A T Enr L Certains Ont Connu Des Situations Douloureuses La Suite De Leur Adh Sion Ruptures Familiales, Incompr Hensions, Destruction De Couples, Souffrances Conduisant Parfois Jusqu Au Suicide De L Adepte.Pourquoi Qui Sont Ils Comment Agissent Ils Peut On Les Qualifier De Secte Cet Ouvrage Donne La Parole Mme Lefebvre Dont La Fille Est Partie Un Soir Sans Laisser D Adresse M Et Mme Michel Qui Ont V Cu Dix Ans Parmi Eux Et N En Sont Pas Sortis Indemnes Mme Paltier D Abord Enchant E, Qui Aujourd Hui Regrette Am Rement Nathalie, Jeune Fille Si Gaie, Maintenant Angoiss E Depuis Son Engagement.Tous Nous Font Comprendre Comment Ils Ont T Happ S Par L Organisation A Travers Le R Cit De Leur Exp Rience Nous P N Trons Dans Cet Univers M Connu, Nous En Nous D Couvrons Les Rouages, La Hi Rarchie Et Les M Thodes Certains, Gr Ce Au Soutien De Proches Ou D Associations, Ont R Ussi Sortir Et R Sister La Pression J Hoviste Ils Racontent Ce Qu Ils Ont Endur Et Le Long R Apprentissage De La Vie Au Milieu Des Leurs.Ouvrage De Pr Vention, Il S Adresse Ceux Et Celles Qui, Personnellement Ou Par L Interm Diaire D Un Proche, Pourraient Tre Tent S D Adh Rer Par Manque D Informations Aux T Moins De J Hovah Ce Livre Sera Utile Aux Magistrats, Aux Avocats, Aux Professeurs, Aux Travailleurs Sociaux Qui Aident Ces Victimes.Charline Delporte, M Re De Famille, Est Pr Sidente De L ADFI Nord Elle A T Directement Confront E Au Probl Me Des Sectes Par L Adh Sion De L Un De Ses Enfants Aux T Moins De J Hovah Depuis Elle Se Mobilise Pour Combattre Les Sectes Par La Pr Vention Et La D Fense Des Personnes Qui En Sont Victimes Elle Est L Auteur De Gourous, Rendez Lui Sa Libert Editions N 1, 1996.Un Jour, Deux Personnes Endimanch Es Se Pr Sent Rent Notre Porte T Moins De J Hovah, Elles Nous Propos Rent Apr S Une Longue Conversation De Commencer L Tude De La Bible, Puis D Tudier Les Deux P Riodiques, La Tour De Garde Et R Veillez Vous Oui N A Pas T Sollicit Un Jour Ou L Autre Par Ces Missionnaires Convaincus De Vous Apporter La Cl Du Paradis Terrestre Et Pourtant Les ADFI Association De D Fense De La Famille Et De L Individu Dialoguent Chaque Jour Avec Des Adeptes Gagn S Par Le Doute, Des Personnes Dont Un Membre De La Famille A T Enr L Certains Ont Connu Des Situations Douloureuses La Suite De Leur Adh Sion Ruptures Familiales, Incompr Hensions, Destruction De Couples, Souffrances Conduisant Parfois Jusqu Au Suicide De L Adepte Pourquoi Qui Sont Ils Comment Agissent Ils Peut On Les Qualifier De Secte Cet Ouvrage Donne La Parole Mme Lefebvre Dont La Fille Est Partie Un Soir Sans Laisser D Adresse M Et Mme Michel Qui Ont V Cu Dix Ans Parmi Eux Et N En Sont Pas Sortis Indemnes Mme Paltier D Abord Enchant E, Qui Aujourd Hui Regrette Am Rement Nathalie, Jeune Fille Si Gaie, Maintenant Angoiss E Depuis Son Engagement Tous Nous Font Comprendre Comment Ils Ont T Happ S Par L Organisation A Travers Le R Cit De Leur Exp Rience Nous P N Trons Dans Cet Univers M Connu, Nous En Nous D Couvrons Les Rouages, La Hi Rarchie Et Les M Thodes Certains, Gr Ce Au Soutien De Proches Ou D Associations, Ont R Ussi Sortir Et R Sister La Pression J Hoviste Ils Racontent Ce Qu Ils Ont Endur Et Le Long R Apprentissage De La Vie Au Milieu Des Leurs Ouvrage De Pr Vention, Il S Adresse Ceux Et Celles Qui, Personnellement Ou Par L Interm Diaire D Un Proche, Pourraient Tre Tent S D Adh Rer Par Manque D Informations Aux T Moins De J Hovah Ce Livre Sera Utile Aux Magistrats, Aux Avocats, Aux Professeurs, Aux Travailleurs Sociaux Qui Aident Ces Victimes.


7 thoughts on “TEMOINS DE JEHOVAH. Les victimes parlent

  1. says:

    Les faits rapport s le sont par d anciens t moins de J hovah, cela permet de donner de la cr dibilit et de la justesse dans ce livre, recommander


  2. says:

    ayant travaill sans adherer pendant des ann e pour une dame t moins de j ovah j ai tout retrouv dans ce livre ses peurs ses angoisses ses fausses id e tout y est t moins de j ovah n est pas une religion il y a comme partout des bons et des m chants mais att


  3. says:

    Sublime, je connaissais d j la secte pour ses m faits sur le genre humain, aujourd hui j en ai une toute autre approche qui me comble d horreur Ce livre devrait tre lu par tous avant d tre endoctrin par ces personnes se d clarant l lite des peuples.


  4. says:

    Je cherchais en conna tre davantage propos des T moins de Jehovah Comme beaucoup j ai t plusieurs fois approch e par eux lors de porte porte J ai toujours t dans la m fiance, tant de toute fa on ath e Mas je souhaitais en savoir plus sur cette secte C est chose faite avec ce l


  5. says:

    Livre excellent, un des rares bien mettre en lumi re le caract re profond ment corrompu de la secte corruption des dirigeants, des concepts religieux, des relations humaines, de la logique, de l esprit, du c ur, bref tout ce qui nous rend humain.La premi re partie r sume intelligemment


  6. says:

    Ce livre est compos de deux parties une premi re plus courte qui se fourvoie dans un m lange compliqu de d nonciation des d rives sectaires et de tentative d apporter des outils notamment juridiques pour y faire face une seconde partie, la plus importante rassemblant toutes sortes de t moignages


  7. says:

    Un recueil de t moignages voil qui devrait tre int ressant.Malheureusement, au fil des pages, le manque d analyse des exp riences racont es, l absence de r f rence par rapport l histoire, aux contextes et d autres situations de la vie courante qui pourraient, elles aussi, faire partie d un environnemt de s


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *